La Danse des Wodaabe

Grand Prix Nanook-Jean Rouch 2010

Second Prix du Festival de Film de chercheur 2010






Synopsis du film


Au cœur du Sahel nigérien, loin de tout “goudron”, des milliers de Peuls nomades wodaabe se réunissent chaque année pour un vaste rassemblement cérémoniel : la geerewol.
Sept jours et sept nuits durant, suivant le cycle du soleil, deux lignages adverses vont se livrer une véritable guerre rituelle, avec pour seules armes le chant et la danse.
L’enjeu de cette guerre, son but avoué : le vol des femmes.
Son ultime finalité : se séparer dans la paix.
Pour les Wodaabe, l’abandon de ces cérémonies, seul lieu de rassemblement où se tisse le lien communautaire qui relie les nomades, signerait leur dissolution en tant qu’entité culturelle originale.
Fruit de dix années de recherche, le film se met à l’écoute des acteurs du rituel pour tenter d’en décrypter la signification profonde, à une heure où la crise écologique qui touche de plein fouet le Sahel rend l’organisation de tels rassemblements de plus en plus problématique.




Créé par admin. Dernière Modification : vendredi 10 de mai, 2013 12:46:06 CEST par sandrine.

Accueil


Images choisies au hasard

La Danse des Wodaabe